Soutien scolaire et cours particuliers à domicile

Nos agences
Recrutement >

C’est ou s’est : comment ne plus se tromper ?

Les petites leçons d'orthographe de Fanny

On écrit Elle s’est levée mais Elle pense que c’est important… 
Pour Clara, c’était un vrai casse-tête de choisir entre « c’ », pronom démonstratif, et « s’ », pronom réfléchi. Depuis qu’elle a lu la petite leçon d’orthographe de Fanny, ces homophones ne lui font plus tourner la tête !

C’est ou s’est : c’est pas sorcier !
Se lever, s’énerver, se soucier, se demander… Tous ces verbes qui se construisent avec le pronom réfléchi « se » sont appelés verbes pronominaux. C’est tout simplement ce pronom que l’on retrouve avec le verbe être dans une phrase au passé composé : Il s’est levé, Elle s’est énervée, Ils se sont rencontrés, Il s’est demandé… Point final, ce n’est pas plus compliqué, il n’y a pas d’exception !

Lorsque je n’ai pas de verbe pronominal, je choisis donc « c’est ». C’est la meilleure, Je crois que c’est son tour, C’est décevant

Bonne nouvelle : si vous aviez un doute, c’est exactement la même règle qui s’applique pour choisir entre « se » et « ce ». On écrit donc Ils se parlent et Ce n’est pas une bonne raison.

Un petit entraînement pour votre élève : choisir la bonne formule

  • S’est/C’est-il soucié de son organisation ?
  • S’est/C’est elle qui s’est/c’est énervée !
  • Depuis qu’il prend des cours, ses notes se/ce sont envolées !
  • Elle s’est/c’est permis de décaler le rendez-vous.
  • Il s’est/c’est alors dit : « s’est/c’est la dernière fois que j’y vais ».
  • Ils se sont/ce sont soudainement mis à travailler.

De la clarté et de la simplicité dans vos explications, rien de tel pour faire progresser vos élèves.


01 56 58 58 58

Votre agence

Nos agences